Production d’énergie renouvelable


Répartition de la production énergétique renouvelable par usage

Sources : SDES, DREAL, ADEME Nouvelle-Aquitaine, Région Nouvelle-Aquitaine, AREC, Alec, SER, AFPAC, Observ'Er, Gestionnaires de réseau de transport et de distribution d'électricité et de gaz, unités régionales de production de biocarburants

Mise à jour : février 2020 (données novembre 2019)

 

 

 

 

 

 

La production énergétique régionale d’origine renouvelable est, depuis déjà plusieurs décennies, majoritairement destinée à des usages thermiques (83,7 % en 2005 et 66,7 % en 2018). La production d’électricité d’origine renouvelable poursuit sa progression. Après près de 10 000 GWh produit en 2018, elle représente, 24,2 % du mix régional de production énergétique renouvelable, contre 16,3 % en 2005. Par ailleurs, le poids de la filière des biocarburants, qui était encore inexistante en 2005, continue de croître, pour atteindre 9 % de la production régionale en 2018. Enfin, depuis quelques années, on assiste à la mise en service d'installation de méthanisation dont le biométhane produit est injecté dans les réseaux de gaz ; si la production de cette filière ne s'élève qu'à quelques dizaines de GWh en 2018, la mise en service attendue de ce type d'installations fera sensiblement augmenter la part du biométhane injecté dans le mix renouvelable régional.

Répartition de la production énergétique renouvelable par filière

Sources : SDES, DREAL, ADEME Nouvelle-Aquitaine, Région Nouvelle-Aquitaine, AREC, Alec, SER, AFPAC, Observ'Er, Gestionnaires de réseau de transport et de distribution d'électricité et de gaz, unités régionales de production de biocarburants

Mise à jour : février 2020 (données novembre 2019)

Atout principal de la région en ressource renouvelable, la biomasse représente 72,4 % de la production énergétique renouvelable en 2018 (-3,6 point par rapport à 2017). Outre le bois bûche, elle regroupe les plaquettes, les granulés, les biocarburants ainsi que la biomasse hors-bois, c'est-à-dire le biogaz, les unités de valorisation énergétique des ordures ménagères, la paille, et les sous-produits des industries de transformation du bois (sciures, écorces, liqueur noire). Parmi les autres filières, en 2018, l’hydroélectricité atteint 9,4 % de la production totale, la géothermie et les pompes à chaleur des particuliers 6,4 %, le photovoltaïque 7,2 % et l’éolien 4,2 %.

Évolution de la production énergétique d'origine renouvelable depuis 2005 par usage et par filière

Sources : SDES, DREAL, ADEME Nouvelle-Aquitaine, Région Nouvelle-Aquitaine, AREC, Alec, SER, AFPAC, Observ'Er, Gestionnaires de réseau de transport et de distribution d'électricité et de gaz, unités régionales de production de biocarburants

Mise à jour : février 2020 (données novembre 2019)

La production régionale d’énergie d’origine renouvelable poursuit sa progression : elle dépasse 41 250 GWh en 2018 (+4,4 % par rapport à 2017), soit une augmentation de plus de 78 % par rapport à la production en 2005. Cette année là, la production de chaleur à partir de biomasse représentait près de 85 % de la production énergétique renouvelable régionale. Du fait de la douceur hivernale en 2018, elle ne représente plus que 72,2 % de la production régionale. En effet, les autres filières, notamment les filières électriques , se sont fortement développées et leur production est en évolution croissante.

Ces informations pourraient également vous intéresser :

   >> Coûts des énergies renouvelables